La clé des ondes

BORDEAUX 90.10

LA RADIO QUI SE MOUILLE POUR QU'IL FASSE BEAU

"C'est avec vous qu'on va leur faire peur !" L'appel d'un hospitalier de Bordeaux

  • Luttes
  • Politique

VIDÉO - Applaudissements nourris et soutien total des 400 hospitaliers et citoyens présents devant le CHU de Bordeaux. Gilbert Mouden de Sud-Santé encourage : "Notre colère va être de plus en plus forte et on va l'exprimer tous ensemble !"

Commande du podcast

27m

Point Chaud

Plus que des applaudissements pour les soignants et le "cimetière" des petits mains des évènements

Diffusé le 26/05/2020

Au lendemain du Ségur de la Santé, l'appel intersyndical a été entendu. Plus de 400 personnes se sont réunis sur le rond-point du CHU Pellegrin et du CH Charles-Perrens sous l'impulsion de Sud Santé Sociaux, CGT Action Sociale, Force Ouvrièvre et la Coordination Nationale des Infirmiers.

nom de la photo

Les applaudissements nourris ont accueilli les discours des représentants syndicaux et notamment de Gilbert Mouden de Sud qui rappelle avec colère les discours contradictions :

"On nous a dit qu'on avait pas besoin de masques puis qu'on pouvait utiliser ceux périmés et qu'on serait protégé. Il y a encore des endroits où il n'y a pas de protection pour les admissionnistes du Tripode de Pellegrin. C'est inadmissible quand on voit dans les supermarchés, les plexiglas installés, la vente de masques chirurgicaux non-périmés."

Les promesses de médailles ou de jour de congés offerts "ne suffiront pas". Il promet à l'inverse l'expression d'une colère collective.

"C'est tous ensemble qu'on y arrivera. C'est pas juste les organisations syndicales, les collectifs [inter-hôpitaux, ndlr], c'est vous - soignants et agents-hospitaliers - avec nous, collectifs. Nous changerons les choses. Nous leur ferons peur pour avoir ce qu'on demande : des lits pour nos patients, des conditions de travail honorable, des revalorisations de salaires. C'est non-négociable, c'est 300 euros pour tout le monde."

Il rappelle aussi qu'il y "aura besoin de ceux qui nous ont applaudi, des associations de patients." Car après les mobilisations statiques, les manifestations arriveront en juin assure-t-il.

Rendez-vous

Pascal Gaubert de Force Ouvrière confirme que tous sont "dans la même galère" et conclue sur une volonté unitaire entre les métiers :

"On insistera pour l'intersyndicale qu'on était tous exposés, tous les secteurs, nous avons droit tous à l'augmentation des salaires, les primes et considérations."

Il avait rappelé entre temps que des rassemblements auront lieu ce jeudi midi au CHU Haut-Lévèque et à 12h30 au CH de Libourne.

Et aussi

La pétition pour revaloriser les emplois féminisés

Les podcasts

Commande du podcast

2h30m

Manhãs de Sàbado

Diffusé le 15/08/2020

Commande du podcast

3h00m

Parole Aux Jeunes

Diffusé le 14/08/2020

Commande du podcast

1h00m

Lumières, Lumières

Diffusé le 13/08/2020

Commande du podcast

1h59m

Trait d'Union

Diffusé le 13/08/2020

TOUS NOS PODCASTS
Lecture / Pause de la radio ou d'un podcast
ECOUTER LA RADIO
/
Retour au direct