La clé des ondes

BORDEAUX 90.10

LA RADIO QUI SE MOUILLE POUR QU'IL FASSE BEAU

Foot et Girondins : Après le cauchemar King Street, les supporters ne veulent plus être sur la touche

Bien plus d'un millier de supporters aux Girondins de Bordeaux ont affiché leur soutien au club après le départ de King Street. Édito et intégrale des prises de paroles de la journée.

Commande du podcast

50m

Point Chaud

Foot et Girondins : Après le cauchemar King Street, les supporters ne veulent plus être sur la touche

24/04/2021

Lire l'article
Télécharger
Photo de l'article: Foot et Girondins : Après le cauchemar King Street, les supporters ne veulent plus être sur la touche

L'annonce en date de jeudi 22 avril du retrait du groupe d'investissement américain King Street du financement du Football Club des Girondins de Bordeaux a sonné un coup de tonnerre dans le capitale Girondine. C'est un fait probablement sans précédent dans le football professionnel Français.

Dans un communiqué expéditif, le groupe justifie son départ par le " contexte lié à la pandémie de la Covid et au retrait de Médiapro".

Si la période ne se prête pas particulièrement à voir des stades remplis et que Mediapro avec un tonitruant échec de son implantation parmi les diffuseurs du football télévisé a failli voir ses avoirs saisis par la L.F.P avec la bénédiction du tribunal de commerce de Nanterre, avant conciliation, c'est bien une catastrophe industrielle qu'a subie le club Bordelais depuis plusieurs années.

On sait que le football professionnel est à l'avant garde des méthodes les plus dures du capitalisme sauvage (y compris quand il fait office de laboratoire des politiques répressives, les interdits de stades hors cadre juridique ont été la répétition générale des dispositions de la loi Loppsi 2 ).

L'épisode d'aujourd'hui est indiscutablement la marque de ces dérives qui s'installent peu à peu. Peu de soutien en dehors des aficionados du ballon rond, la lutte contre ces avatars du football moderne honni, ne suscite au mieux que curiosité distante de la part des milieux progressistes...

L'arrivée de King Street, ses ambitions démesurées, l'envoi de " porte flingues" aussi avenants que de passage avaient dés le début (novembre 2018) suscité des interrogations sceptiques et des avertissements sur un montage financier plus que douteux. Les responsables de la principale association de supporters de Girondins de Bordeaux, les Ultramarines Bordeaux 1987 avaient, à l'époque fait les frais d'une vraie campagne de mépris de la part des institutions.

Le scepticisme n'a eu de cesse de se transformer en animosité féroce, de la part d'une direction qui contrairement à ses prédécesseures n' a jamais cherché à entamer un dialogue équilibré fut il musclé avec cette association qui s'est positionnée comme un " syndicat du douzième homme " (ou femmes car elles sont nombreuses en son sein) et est devenue au fil des ans probablement la plus grosse association de jeunesse de Bordeaux, indispensable à l'ambiance populaire, progressiste et inclusive des matchs locaux et nationaux. De fait si les histoires de gros sous sont plutôt secrets d’alcôve, une bonne dynamique opérationnelle a tendance à faire oublier filouteries et secrets d'initiés.

C'est plutôt de ce coté que le bateau a commencé à prendre l'eau avec une politique totalement coupée des attentes des habitué.e.s du Stade René Galice (dénomination officieuse du Stade sis à Bordeaux Lac , victime du Naming des sponsors de Laspalès et Chevalier)

Changement de logo, stratégie marketing hors sol, prétentions à scinder l'activité du club et ses résultats pour " amener un nouveau public", il semble bien que toutes les initiatives de l'équipe dirigeante -qui au passage dégageait petit à petit toutes les figures historiques- n'ont suscités que sarcasmes pour retomber comme un soufflet...

Le 26 juin 2021 les Ultramarines organisaient sur cette même place une manifestation de force sans précédent pour signifier une rupture définitive avec le staff de Frédéric Longuepée dont le départ après de multiples esclandres et déclarations semblait être la seule solution viable.

3500 supporters des Girondins se regroupaient pour une première manifestation sous la thématique " Nous les Girondins", impeccablement organisé qui allait attirer l'oreille notamment du futur Maire de Bordeaux, dont la victoire, si elle était loin d'être acquise paraissait possible malgré les tirs de barrage mal cadrés du duo Florian/ Cazenave.

Après divers épisodes de tensions,un déficit abyssal ( les plus optimistes parlent de 70 millions d'euros), des résultats toujours plus inquiétants de la part d'une équipe qui ne compte pas de recrue susceptible d'inverser la chute vers la L2, l'annonce de jeudi est venue faire exploser une situation déjà extrêmement tendue. Sans repreneur susceptible de rembourser le déficit colossal et réamorcer le club en sa position de membre de la L1, c'est la fin du professionnalisme qui est un scénario possible.

C'est à ce moment que la direction des Ultramarines a choisi de rappeler ses troupes pour se rappeler au bon souvenir des institutions financières, des milieux politiques après un court moment d'abattement et surtout fédérer autour du dernier carré des fidèles.

Au delà de la désespérance de ces passionnés, très fortement mobilisés c'est bien un enjeu social tant local que national qui se joue en ce moment.

C'est la raison pour laquelle que nous avons choisis de mettre en ligne un captation intégrale des prises de paroles de cette manifestation. Le constat est brut, chirurgical,indiscutable, les cibles claires et les faits têtus. Le propos devrait intéresser au delà des sphères footballistiques toute personne qui sait combien le néo libéralisme est une machine à broyer les gens comme les passions.

Cette manifestation ne saurait prouver qu'un autre football est possible à Bordeaux dans l'immédiat, il est néanmoins souhaitable...

Les podcasts

Commande du podcast

1h29m

AC Tonne

12/05/2021

Télécharger
Commande du podcast

1h34m

Bordeaux Blues

12/05/2021

Télécharger
Commande du podcast

59m

Le Guide Du Bordeaux Colonial

Le Festival International Africain des Performances et la lecture décoloniale de Mongo Beti dans le Guide du Bordeaux Colonial

12/05/2021

Lire l'article
Télécharger
Commande du podcast

14m

L'Invité.e Du Jour

Gilbert Mouden de Sud Santé Sociaux

12/05/2021

Télécharger
TOUS NOS PODCASTS
C-est quoi cette chanson?
Appelez la radio

Ecouter le direct

Ecouter le direct