La clé des ondes

BORDEAUX 90.10

LA RADIO QUI SE MOUILLE POUR QU'IL FASSE BEAU

Gironde : Eric, décrocheur de portraits de Macron, à nouveau poursuivi

"Non seulement on ne freine pas au virage qui arrive mais là on accélère" : les militants d'ANV COP21 sont inquiets du nouveau premier ministre, mais ils ont de l'espoir dans la vague verte. Entretien avec Eric, militant et décrocheur de portrait

Commande du podcast

15m

Point Chaud

Gironde : Eric, décrocheur de portraits de Macron, à nouveau poursuivi

06/07/2020

Photo de l'article: Gironde : Eric, décrocheur de portraits de Macron, à nouveau poursuivi

"On décroche Macron des mairies françaises, tout simplement parce que lui il a décroché de son contrat avec le climat" résume Eric, militant d'ANV COP 21.

Après avoir été jugé pour des décrochages de portrait sur le Bassin d'Arcachon - le procès en appel a eu lieu le 24 juin, le verdict sera rendu le 16 septembre - il est à nouveau poursuivi par la justice, pour des décrochages de portraits dans certaines mairies du Médoc.

Le seul à être poursuivi

En tout, ils étaient une dizaine de décrocheurs dans le Médoc mais Eric est le seul à être poursuivi. Le militant ne comprend pas cette décision.

Peut être qu'ils ont voulu "cacher la dynamique collective qui peut gêner peut être le tribunal et à travers le tribunal ceux qui poursuivent c'est-à-dire le parquet, le parquet qui obtient les instructions directement du ministère de la justice", envisage Eric.

Une réponse politique donc. Cette hypothèse pourrait être confirmée par le fait que le parquet n'a pas cherché à récupérer les portraits présidentiels, alors que les gendarmes avaient identifié les receleurs.

"C'est assez étonnant parce que soit on est de simples voleurs et là on défait toute la filière, ou sinon c'est autre chose", alerte Eric.

Par leur action, les militants veulent dénoncer l'action gouvernementale qui ne respecte ni les engagements de la COP21, ni les promesses de campagne d'Emmanuel Macron.

En ayant recours à la justice, ils cherchent à faire évoluer le droit : "créer de la jurisprudence pour faire changer la loi". La décision rendue par le tribunal de Lyon va dans ce sens. Deux décrocheurs y ont été relaxé car le jugement s'est appuyé sur l'état de nécessité face à l'urgence climatique, qui justifiait l'action de désobéissance civile.

"Notre combat en tant que décrocheurs se situe toujours entre la légitimité et la légalité"

Vague verte et nouveau gouvernement

L'élection de Pierre Hurmic à la mairie de Bordeaux donne de l'espoir au décrocheur. "C'est le début d'un combat sur le terrain", estime-t-il. Il pense que les actions des décrocheurs ont pu y contribuer : "en montrant l'intérêt pour ces problématiques là et la légitimé de notre combat".

Il est beaucoup plus sceptique sur le nouveau gouvernement - au moment de l'interview seul le nouveau premier ministre Jean Castex avait été dévoilé. "Je suis atterré", souffle-t-il.

On est tout à fait dans le en même temps : "En même temps, je dis que je vais changer et en même temps je nomme quelqu'un qui est tout a fait dans la droite ligne de la droite. C'est très très inquiétant, c'est presque un retour en arrière".

Inquiétant aussi pour l'avenir des propositions de la convention citoyenne pour le climat, juge le militant. Ces propositions - comme l'interdiction des vols intérieurs quand il existe une alternative en 4 heures ou réduire la TVA sur les billets de train - sont intéressantes mais le problème reste leur mise en application.

"Avec le Premier ministre qui arrive très franchement ils vont essayer d'éluder tous ces problèmes avec beaucoup de comités qui vont étudier la faisabilité etc pour remettre tout ça aux calendes grecques", s'inquiète Eric.

Le militant sera jugé pour la deuxième fois pour des décrochages de portrait en janvier 2021, au tribunal de Bordeaux.

L'interview est à retrouver en intégralité dans le podcast en haut de la page

Photo de Une : action d'Extinction Rebellion et ANV COP21 du 17 juin 2020 devant la boutique Air France à Bordeaux, pour protester contre le maintien de la navette aérienne Bordeaux-Orly (Sarah Dumeau)

Les podcasts

Commande du podcast

37m

Allez, encore une histoire !

Quatre histoires pour trouver sa place dans le monde

30/09/2020

Commande du podcast

16m

Podcastine

PODCASTINE - Base sous-marine : le sang des Républicains

29/09/2020

Commande du podcast

6m

Les Clés de l'éco

Chômage partiel, l'autre nom d'une gigantesque réduction du temps de travail

29/09/2020

Commande du podcast

56m

La Voix Off

De la colère dans les Ehpad

29/09/2020

TOUS NOS PODCASTS
Lecture / Pause de la radio ou d'un podcast
ECOUTER LA RADIO
/
Retour au direct
undefined