La clé des ondes

BORDEAUX 90.10

LA RADIO QUI SE MOUILLE POUR QU'IL FASSE BEAU

"Les familles craignent chaque jour de voir débarquer les forces de l'ordre" : la situation critique des squats à Bordeaux

  • Actu
  • Société
  • D'ici et d'ailleurs

Avec le retour des beaux jours et le déconfinement, la préfecture n'hésite plus à ordonner l'expulsion de certains squats de la métropole. On fait le point avec Morgan Garcia, coordinateur de la mission squats à Médecins du monde Bordeaux.

Commande du podcast

32m

Point Chaud

Sur la mobilisation de la Zone Libre de Cenon et la situation des bidonvilles en Gironde

Diffusé le 19/06/2020

Au squat de la Zone Libre, à Cenon, les habitants craignent l'expulsion. Un huissier, mandaté par Logévie - le propriétaire des lieux - s'est rendu sur place la semaine dernière pour leur ordonner de quitter les lieux.

"C'est ce que redoutent les familles qui vivent là-bas (..). La plupart d'entre elles ont connu un long parcours d'errance et craignent chaque jour de voir débarquer les forces de l'ordre" explique Morgan Garcia, coordinateur de la mission squats à Médecins du Monde.

Difficile de savoir où ces familles pourraient être relogées car la Zone Libre, qui compte 300 habitants dont 115 enfants, n'est pas le seul squat menacé d'expulsion. Celui de la Maison blanche, cours de la Marne à Bordeaux, se trouve dans la même situation.

A Gradignan, un nouveau lieu d'habitation a ouvert pour sauver ces familles de la rue. Mais, "il est malheureusement déjà plein" indique Brigitte Lopez, du Réseau éducation sans frontière (RESF 33).

Michel Labardin, le maire divers droite de Gradignan, est plutôt hostile à l'ouverture du squat sur sa commune :

"Il y a déjà eu plusieurs tentatives d'ouverture de squat sur la commune de Gradignan qui ont été menées ces derniers mois par des militants, des activistes et qui se sont soldées par des expulsions, qui a priori étaient tout à fait illégales et menées par le maire avec le concours de la police municipale" poursuit la militante.

Il se serait rendu plusieurs fois sur les lieux, accompagné par la police municipale, et aurait "exhorté ses occupantes à quitter les lieux".

Des mineurs isolés

Au même moment, 16 jeunes qui cherchent à faire reconnaitre leur minorité (ce qui leur permettrait d'être logés par le Conseil départemental), craignent également de se retrouver à la rue au 30 juin.

"Ces jeunes qui avaient été évalués majeurs ont été pris en charge pendant le confinement par le département, et ont été ensuite remis à la rue. Il y a aujourd'hui une quinzaine d'entre eux qui sont dans un squat qu'on appelle le For Life" explique Morgan Garcia.

Aujourd'hui, le collectif "Les Voisines" - qui réunit des habitants du centre de Bordeaux - a lancé un appel pour trouver des familles en capacité d'héberger ces jeunes.

Des "zones de non droit"

En plus des squats, Bordeaux abrite aussi un certain nombre de bidonvilles. Selon un recensement réalisé par la délégation interministérielle à l'hébergement et l'accès au logement, la Gironde compte le plus grand nombre de squats et de bidonvilles avec près de 160 lieux recensés.

"Souvent ce sont des lieux qui sont un peu cachés, dans des friches industrielles, dans des hangars, dans des lieux désaffectés", décrit Morgan Garcia.

"On a des personnes qui sont en situation de grande précarité, parfois des citoyens européens qui viennent pour la plupart en France pour des raisons économiques. Ce sont des travailleurs saisonniers qui occupent des emplois souvent dans des grands châteaux viticoles qui ont du mal à trouver de la main d’œuvre ici."

Ces ouvriers non déclarés vivent dans des lieux insalubres que le coordinateur de la mission squats de Médecins du Monde n'hésite pas à qualifier de "zones de non-droit où les droits fondamentaux des personnes ne sont pas respectés et qui ne sont pas très visibles ou en tout cas pas pris en compte par les pouvoirs publics".

Nos entretiens avec Morgan Garcia et Brigitte Lopez sont à retrouver en intégralité dans le podcast en haut de la page.

Photo de Une : immeuble Friedrichshain à Berlin

Les podcasts

Commande du podcast

2h30m

Manhãs de Sàbado

Diffusé le 15/08/2020

Commande du podcast

3h00m

Parole Aux Jeunes

Diffusé le 14/08/2020

Commande du podcast

1h00m

Lumières, Lumières

Diffusé le 13/08/2020

Commande du podcast

1h59m

Trait d'Union

Diffusé le 13/08/2020

TOUS NOS PODCASTS
Lecture / Pause de la radio ou d'un podcast
ECOUTER LA RADIO
/
Retour au direct