La clé des ondes

BORDEAUX 90.10

LA RADIO QUI SE MOUILLE POUR QU'IL FASSE BEAU

Retraites : "Une journée de grève massive du secteur associatif pourrait enfin nous rendre visible"

  • Luttes
  • Social-éco
  • Retraites

Ils et elles représentent 1,8 millions de travailleurs en France, mais sont souvent peu visibles. Les salariés du secteur associatif se mobilisent, eux aussi, contre cette réforme des retraites qui leur ferait perdre beaucoup. Explications.

Commande du podcast

10m

L'invité.e

"Vu nos salaires, CDD, temps partiels", la réforme des retraites pénaliserait les salariés des assos

Diffusé le 23/01/2020

Une mobilisation massive du secteur associatif pourrait faire dérailler la réforme des retraites. Pauline de Bortoli, membre du syndicat Asso en Gironde, en est persuadée. Entretien sur les particularités des luttes dans ce secteur.

La Clé Des Ondes : Comment les travailleurs du secteur associatif se mobilisent-ils contre le projet de réforme des retraites ?

Pauline de Bortoli : Le secteur associatif est assez peu syndiqué. Asso revendique 400 adhérents au niveau national - c'est en constante augmentation mais peu - donc on a peu de visibilité sur la mobilisation des salariés. Sur Bordeaux, on les voit. Ce sont nos collègues, camarades, ou amis qu'on retrouve dans la rue mais ils ne sont pas visibles dans les chiffres qui sont remontés nationalement. Il apparait qu'on est plus mobilisés dans les petites associations que dans les grandes mais sans forcément se déclarer en grève. Ils déclarent plutôt avoir fait grève sur un temps de récupération - le travail sera fait plus tard - ou sur le temps de travail quand l'employeur est mobilisé.

"Le secteur associatif se mobilise peu alors qu'il est présent partout"

Cela pose question en termes de rapport de force pour l'avenir, car quand son employeur-patron donne l'autorisation de faire grève sur son temps de travail, c'est plutôt chouette en termes d'organisation, mais ça n'envoie pas le même signal que de dire je fais vraiment grève et je perds une partie de mon salaire pour montrer que je suis opposé à cette réforme des retraites.

Quand les ouvriers font grève, la production s'arrête. Quand les transports font grève, des perturbations se font sentir. Qu'est-ce qui se passe quand le monde associatif fait grève ?

J'aimerai répondre à cette question. Le secteur associatif se mobilise assez peu alors qu'il est présent partout : petite enfance, santé, scolaire, culture, économie et insertion...

Si ce secteur se mettait en grève de façon durable, je pense que ça serait visible parce que ça ferait des repas non distribués, des personnes qui n'ont pas accès aux soins, etc. C'est un rêve pour notre syndicat, qu'on assiste au moins pendant une journée à une grève massive du secteur associatif, pour le rendre visible justement.

Quelles sont les difficultés qui s'opposent à cette grève massive ?

On est beaucoup sur des secteurs de services en lien avec des personnes en fragilité. Il y a donc des vrais scrupules à arrêter de travailler. Si je ne vais pas travailler, la distribution alimentaire ne se fait pas ou la toilette des personnes âgées ne sera pas faite.

"Oui, tout salarié à le droit de faire grève."

Nous sommes aussi sur un secteur avec beaucoup de temps partiels subis, et donc perdre une journée de salaire peut entrainer de lourdes conséquences. Enfin, les projets des associations peuvent en pâtir alors que beaucoup d'entre-elles se financent par de la prestation. Si je décide de faire grève et de ne pas animer tel ou tel atelier, c'est autant de rentrées d'argents qui n'ont pas lieu.

Comment convaincre les salariés de se mettre en grève ?

Beaucoup de salariés nous contactent pour nous demander comment ça se passe pour faire grève. Oui, tout salarié à le droit de faire grève. La loi ne peut pas les en empêcher, sauf dans le domaine médical.

Il y a vraiment de l'information à faire sur le droit de grève mais aussi sur l'enjeu de cette réforme. Dans le secteur associatif, on a des petits salaires, des carrières très hachurées, des CDD, des temps partiels subis, et la réforme ne va pas du tout dans notre sens en comptabilisant toute la carrière et non plus seulement les 25 meilleures années.

Par ailleurs, profitons de ce mouvement de contestation pour parler politique, syndicat, mobilisation, grève dans nos associations. De façon à ce que, si jamais dans notre asso il y avait besoin de faire grève contre notre employeur par la suite , ce soit plus simple à mettre en place.

Photo de Une : mobilisation des Sud Asso dans le Rhône

Les podcasts

Commande du podcast

24m

L'invité.e

7h15/9H15 - Comment le logement se dégrade. Explications par la Fondation Abbé Pierre

Diffusé le 29/05/2020

Commande du podcast

10m

L'invité.e

6h15/8H15 - La fondation Abbé Pierre révèle les conséquences du covid-19 à Bordeaux

Diffusé le 29/05/2020

Commande du podcast

1h29m

L'Autre Parloir

Diffusé le 27/05/2020

Commande du podcast

55m

Point Chaud

Entretien avec Jean-Marie Darmian

Diffusé le 27/05/2020

TOUS NOS PODCASTS
Lecture / Pause de la radio ou d'un podcast
ECOUTER LA RADIO
/
Retour au direct