La clé des ondes

BORDEAUX 90.10

LA RADIO QUI SE MOUILLE POUR QU'IL FASSE BEAU

Unissons-nous "pour préparer les bouleversements sociaux et politiques que la crise actuelle rend indispensables"

  • Actu
  • Luttes
  • Politique

TRIBUNE - Dans la foulée de "Plus jamais ça", des organisations locales lancent un "Appel girondin" à préparer le jour d'après, qui rassemble syndicats, écolos, féministes, etc. La Clé publie leur texte et vous les fait entendre en ce 1er mai !

Commande du podcast

1h29m

Émissions spéciales

Le 1er mai du jour d'après - Appel girondin "Préparons le jour d'après"

Diffusé le 01/05/2020

Ce vendredi 1er mai, à partir de 12h10, la Clé des Ondes diffuse un programme spécial, une tribune offerte aux signataires de cet appel => à retrouver en podcast ci-dessus !

Avec nous : Laurece Laborde en tant que co-initiatrice de l'appel, Monique Nicolas du Planning familial, Majdi Chaarana de l’Unef, Brigitte Lopez de RESF, Alain Reiller de la FSU, Sandra Desmoulins de la Confédération Paysanne, Jean-Luc Gasnier d’Attac, Philippe Arnaud de Solidaires et Patrick Maupin de Greenpeace.

Et leurs slogans et choix musicaux pour ce 1er mai !

Appel girondin : "Préparons le jour d'après"

Le 27 mars dernier, 19 responsables syndicaux et associatifs publiaient sur France Info la tribune "Plus jamais ça" : la pétition issue de cet appel a d’ailleurs recueilli plus de 150 000 signatures à ce jour.

Cette tribune part d'un constat : "La crise du coronavirus qui touche toute la planète révèle les profondes carences des politiques néolibérales. Elle est une étincelle sur un baril de poudre qui était prêt à exploser."

Nous ne pouvons pas faire confiance à nos décideurs.

Or les tenants de l'ancien monde néolibéral, liberticide, inégalitaire, et destructeur de la planète, se préparent au jour d'après. Ils comptent profiter de cette crise pour renforcer leurs positions et leur pouvoir, semant ainsi les germes d’une nouvelle crise encore plus grave et destructrice. Le gouvernement ne prend toujours pas au sérieux l’urgence de construire le monde d’après et nous ne pouvons pas faire confiance à nos décideurs pour impulser le profond changement de modèle de société qui s'impose. Pour preuve, parmi d’autres, la majorité a voté le 18 avril dernier 20 milliards d’euros pour venir au secours des "entreprises stratégiques en difficulté" (Air France, Renault…) sans aucune contrepartie écologique ni sociale.

Mais de nouvelles solidarités, de nouvelles forces et de nouveaux réseaux ont vu le jour avant et pendant la crise et sont autant de points d'appui pour une résistance plus forte, des combats de plus grande ampleur afin de bâtir un autre monde et de ne vivre "plus jamais ça". Nous savons que nous ne pourrons pas recommencer comme avant ; nous avons tout à réinventer : le monde comme il va, mais aussi notre façon d'agir, de lutter, de vivre.

Nous ne partons pas de rien, nous avons même, collectivement, une grande expérience.

Cette tribune volontariste s'adresse "à toutes les forces progressistes et humanistes [...] pour reconstruire ensemble un futur écologique, féministe et social, en rupture avec les politiques menées jusque-là et le désordre néolibéral".

Ces forces progressistes et humanistes, auxquelles nous appartenons, ont mené des années de luttes qui ont tracé les grandes lignes de ce futur. Ainsi, nous ne partons pas de rien, nous avons même, collectivement, une grande expérience. Nos combats émancipateurs, féministes, sociaux, écologiques et démocratiques ont porté des exigences qui sont devenus des évidences face à la crise planétaire que nous vivons.

Nous vous proposons de nous unir pour préparer les bouleversements sociaux et politiques que la crise actuelle rend indispensables et pour lesquels il va falloir se battre.

Dans un premier temps nous proposons aux représentant.e.s des organisations girondines de cosigner cette tribune pour qu’elle puisse être incarnée sur notre département, puis de faire connaître ensemble cette démarche pour donner un signal départemental fort. Chacun d’entre nous pourra l’illustrer de ses luttes de terrain et revendications locales.

Il nous faudra ensuite, collectivement, décider des suites à donner à cette signature et des modalités de mise en commun de nos expériences, nos objectifs, ou de nos démarches.

Pesons ensemble localement ! Créons des outils collaboratifs où chacun.e trouvera sa place.

Premiers signataires : Laurence Laborde, Alain Reiller et Sophie Delahaye, co-secrétaires de la FSU33 ; Jean-Luc Gasnier, président d'Attac33.

Organisations signataires : FSU 33, Attac 33, Solidaires 33, Unef, DAL 33, RESF 33, CIP 33, Planning Familial 33, La Santé un droit pour tous, CCFD Terre Solidaire 33, Greenpeace 33, Confédération paysanne 33

Pour les rejoindre, remplissez notre formulaire de contacts avec la mention "Je veux rejoindre l'Appel Girondin "Préparons le Jour d'Après".

Vous pouvez aussi écrire sur leur contact : FSU 33 - Attac 33

La pétition nationale Plus jamais ça, signons #PourLeJourDaprès à signer

Les podcasts

Commande du podcast

1h13m

Trait d'Union

Diffusé le 04/06/2020

Commande du podcast

2h28m

Trait d'Union

Diffusé le 03/06/2020

Commande du podcast

1h29m

L'Autre Parloir

Diffusé le 03/06/2020

Commande du podcast

1h29m

AC Tonne

Diffusé le 03/06/2020

TOUS NOS PODCASTS
Lecture / Pause de la radio ou d'un podcast
ECOUTER LA RADIO
/
Retour au direct